Pourquoi ne pas adopter un calendrier unique pour tous les musulmans du monde ?

image_pdfimage_print

Question:N’y a-t-il pas un moyen d’éviter tous les problèmes qui se posent chaque année au début ou à la fin du Ramadhân en ce qui concerne les dates… ? On se retrouve ainsi très souvent avec des pays qui commencent avant d’autres le mois sacré ou même différentes communautés d’une même région qui ne jeûnent pas en même temps…

Réponse: En effet, l’idéal aurait été que tous les musulmans du monde suivent un seul et unique calendrier, en jeûnant et en célébrant les fêtes religieuses au même moment; mais cela est impossible aussi bien d’un point de vue pratique que juridique.

  • D’un point de vue pratique d’abord, les différentes régions du monde se différencient par des décalages horaires plus ou moins importants en fonction de la distance qui les sépare. Ainsi, lorsqu’il fait nuit à l’île de la Réunion, la journée débute tout juste aux Etats-Unis. Avec un tel décalage, il est déjà impossible de concilier le début du Ramadhân ou le jour de « Ide » entre ces deux régions. Et ce n’est là qu’un exemple. C’est donc là un premier obstacle à une éventuelle uniformisation des dates.
  • Mais beaucoup plus important que cela, il y a l’aspect juridique: Les dates islamiques doivent être déterminés par la vision du croissant lunaire. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) disait en ce sens (au sujet du début du Ramadhân):