Prendre part à un enterrement…

image_pdfimage_print

Question : Les femmes ont-elles le droit de participer à un enterrement ?

Réponse : Il n’est pas interdit, mais plutôt déconseillé aux femmes de participer à l’enterrement d’un proche. Le Hadith qui se rapporte à cela est le suivant:

« On nous a empêché de suivre le convoi mortuaire… mais sans insistance. »
(Rapporté par Oummé Atiya (radhia allâhou anha) et cité dans Boukhâri et Mouslim)

C’est en vertu de ce Hadith que les écoles châféites, hambalite et mâlékite déconseillent (« Makrouh Tanzihi ») aux femmes de participer aux enterrements. Les mâlékitse précisent cependant que si la présence de la femme constitue une « Fitnah » (risque de tentation, à cause de sa jeunesse ou de sa beauté par exemple), dans ce cas elle ne doit pas y participer. Par contre, s’il n’y a pas de tel risque (la femme est par exemple âgée…), et qu’elle désire participer à l’enterrement d’un proche, elle a le droit de le faire.
Pour ce qui est des hanafites, selon une bonne partie des juristes de cette école, il est très fortement déconseillé (« Makrouh Tahrimi ») à la femme de participer à l’enterrement. Leur avis repose sur un Hadith rapporté par Ibné Mâdja. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), en s’adressant à des femmes qui étaient venues participer à un enterrement, aurait dit:

« Retournez sans aucune récompense, en portant des péchés ».
(Cité par Ibné Mâja)

Il est à noter cependant que la chaîne de transmission de ce Hadith est « dhaïf » (faible). (C’est d’ailleurs pour cette raison que cet avis ne fait l’unanimité entre les oulémas hanafites.)

Les deux principales motivations invoquées pour cette règle sont les suivantes: Il y a d’abord le fait que la femme étant de nature plus sensible que l’homme, elle risque de ne pas pouvoir retenir sa peine et avoir ainsi des réactions inappropriées aux circonstances. Ensuite, il y a le problème de la mixité entre les hommes et les femmes.

(Référence : « Al Fiqh oul Islâmi » Volume 2 / Page 518)

Wa Allâhou A’lam !

Et Dieu est Plus Savant !